L’histoire de Benelli ne se résume pas à l’innovation technique. Benelli s’est toujours investi dans la création de nouvelles formes ainsi que de nouveaux contenus. Tout au long des années, notre société a franchi un certain nombre d’étapes en matière de conception de fusils de chasse, en créant des modèles stylés uniques et intemporels, tels que le 121, le modèle d’inspiration qui a formé la base pour le Raffaello et Lord. Le Lord lui-même est le premier fusil de prestige de chez Benelli, non pas une simple toile à améliorer mais un réel chef-d’œuvre, avec des couleurs originales, et un boitier de culasse et une crosse ornés de cuir.

Le Vinci a été acclamé comme le représentant du summum technologique parmi les fusils de chasse. Son design unique doit peu aux éléments techniques issus des fusils semi-automatiques déjà existants. Bien au contraire, le Vinci personnalise une nouvelle approche du design et du style des armes. Forme et fonction sont inséparables : les lignes, qui semblent être sculptées par le vent, semblent également être le résultat d’une combinaison intelligente entre l’ergonomie et la fonctionnalité. Le Vinci n’est pas uniquement une nouvelle arme : c’est un tout nouveau concept de fusil.

Le Lord et le Vinci sont le résultat du savoir-faire et de la technologie uniques de Benelli, mais également de l’expression de notre fierté et de notre engagement en matière d’innovation afin de satisfaire les souhaits les plus chers de nos clients. Créer de la nouveauté demande d’avoir l’esprit de la découverte, le courage de tracer de nouveaux chemins à travers des territoires largement inconnus, de prendre des risques avec le futur et les idées nouvelles, et de provoquer.

La provocation et l’innovation sont les forces conductrices de toute création de concept. En 2011, la société Benelli a poursuivi sa quête en matière d’innovation et a mélangé les caractéristiques stylistiques du Lord et du Vinci. Tandis que le Lord était inspiré par le Raffaello, un modèle au style solide et aux lignes quasi traditionnelles, le Vinci est tout nouveau à l’intérieur comme à l’extérieur. Injecter de l’innovation à un design déjà révolutionnaire correspond parfaitement au défi recherché : un pas vers la technologie adoptée par les maîtres artisans Italiens.

Mais chez Benelli, nous voulions plus. Nous avons toujours été attentifs aux questions environnementales, alors nous voulions que nos concepts d’armes en 2011 témoignent de notre engagement envers un monde plus propre. (Le système de management environnemental de Benelli a été certifié ISO 14001 depuis 2006.) Les procédés, les matériaux, et les systèmes de finition utilisés pour créer nos concepts en 2011, ont donc tous été choisis pour réduire au minimum l’impact environnemental. Chaque partie en polymère de nos concepts en 2011 est fabriquée en Rilsan, un produit naturel 100% biodégradable extrait de grains de ricin mais qui est également une ressource renouvelable, et en cuir pleine fleur tanné de manière écologique sans avoir recours à des matériaux lourds ou à des produits chimiques nuisibles à l’environnement. Les pièces en acier lisse ont une finition satin ou mat, ou disposent d’une nouvelle finition brillante à base de chrome trivalent plaqué, plus résistant à l’usure et à l’oxydation, et expérimental, à la hauteur des dernières normes de sécurité et environnementales.

Les différences entre les 3 concepts de base Vinci (Vinci Cuir Vert, Vinci Cuir Gris, et Vinci Cuir Rouge) résident dans les effets chromatiques créent par les différentes finitions (mat ou brillant) du canon et de la boite de culasse, et par les différentes couleurs de cuir.

Le renard dans le Petit Prince de Saint-Exupéry avait raison! Pour y voir clair, vous devez regarder avec votre cœur. La vérité est invisible à l’œil nu. La même règle s’applique à ces armes. Regardez les bien et vous verrez des armes magnifiquement ciselées avec un style novateur. Et si vous les regardez avec votre cœur, vous apprécierez le travail, l’engagement, le niveau de compétence et le désir d’exceller et d’innover qui sont bien réels. Bien que nous ne soyons pas totalement impartiaux, nous pensons que nous avons fait du bon travail et que nos efforts raviront les yeux de ceux qui, comme nous, regardent avec le cœur.

Chrome trivalent

Le chrome est un métal dur, brillant, et de couleur gris acier. Il est facile à polir, difficile à mélanger, et extrêmement résistant à la corrosion. Son symbole chimique est Cr, son nombre atomique 24 et sa masse atomique 52.01. Le chrome est un métal typique de transition et il a ainsi différents états d’oxydation : +2, +3, +4, +5, +6, associés à différents sels colorés (d’où son nom, dérivé du mot grec “chromos”, et qui signifie “couleur”.) Les états d’oxydation +4 et +5 sont assez rares. L’état +3 est le plus stable, et les composés de l’état +6 (chrome hexa valent) constituent de puissants oxydants (les effets toxiques et cancérogènes du chrome hexa valent sont dus principalement à cette propriété, qui en fait un matériau hautement agressif pour les systèmes biologiques). Il existe un débat au sujet du chrome trivalent : est-il un oligo-élément essentiel dans le cadre de l’amélioration du système de métabolisation du sucre dans le corps humain? Les composés du chrome métallique et du chrome trivalent ne sont normalement pas considérés comme dangereux pour la santé, mais les composés du chrome hexa valent sont cancérigènes et extrêmement dangereux lorsqu’ingérés ou inhalés.

Comme les composés de chrome ont été (et sont toujours) utilisés dans les couleurs, les peintures, et pour le tannage du cuir, beaucoup d’entre eux sont maintenant dans le sol et l’eau souterraine des sites industriels désaffectés. Ces sites doivent être décontaminés et l’environnement doit être remis en état. La société Benelli a toujours été attentive aux besoins de l’environnement et a une longue expérience en matière de filtrage de l’eau et des fumées, et en matière de système de nettoyage afin de s’assurer qu’aucune particule de chrome hexa valent ou de toute autre substance dangereuse ne soit libérée dans l’environnement. Le Parlement Européen et la directive du Conseil 2002/95/EC (directive RoHS) ont interdit l’usage du chrome hexa valent pour les revêtements anticorrosion des appareils électriques et électroniques depuis le 1er juillet 2006. Le chromage est également employé dans un but décoratif sur les métaux et les alliages et il peut être effectué selon plusieurs méthodes. En plus de protéger la surface contre la corrosion, il la durcit et réduit le frottement. Jusqu’à une date très récente, les revêtements de chrome sur des alliages de fer et de carbone comportaient du chrome hexa valent, remplacé depuis peu par du chrome trivalent dans les nouvelles technologies. La directive européenne ne s’applique pas aux produits mécaniques, mais Benelli a toujours été à l’avant-garde sur les questions environnementales et a commencé le processus d’élimination progressive de tous les traitements de surface contenant du chrome hexa valent.

Le plaquage sur nos concepts d’armes en 2011 est obtenu à partir de chrome trivalent grâce à l’utilisation d’un tout nouveau procédé qui permet une protection encore plus grande que celle obtenue avec les traitements de surface en chrome hexa valent. Ce nouveau procédé améliore l’aspect des produits plaques et permet l’obtention d’une surface totalement homogène qui résiste aux tâches, aux brûlures et aux marques. Le placage est esthétique et doux au toucher, il assure un aspect brillant sur le long terme sans défaut ou porosité, même dans les parties du fusil difficiles à atteindre.

Rilsan

Une macromolécule est une molécule de grande dimension, avec une masse atomique très élevée. Les macromolécules sont courantes dans les organismes vivants mais il en existe également dans les polymères synthétiques et artificiels, et dans ce dernier cas, elles sont typiquement constituées de nombreuses molécules plus petites et similaires reliées entre elles en diverses séquences (de l’ordre de 100 à 1000): elles peuvent être linéaires, ramifiées, ou sous forme de réseaux. Selon l’IUCPA (l’Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée), le terme macromolécule devrait être employé exclusivement pour désigner les larges molécules simples tandis que le terme polymère devrait identifier les substances composées de plusieurs macromolécules.

Les polyamides (PA) sont des macromolécules caractérisées par les amides CO-NH, le groupe qui leur donne la plupart de leurs propriétés. Les polyamides peuvent être divisés en deux types de matière :

• nylons: polyamides aliphatiques et semi-aromatiques

• aramides (Kevlar et Nomex): polyamides aromatiques

De nombreuses autres sortes de polyamides peuvent être obtenues à partir de l’interaction de différentes molécules capables de s’assembler.

Le rilsan est un polyamide dérivé de légume (obtenu à partir de graine de ricin). Il n’absorbe pas l’eau et possède d’excellentes propriétés mécaniques à toutes températures, même les plus basses, ce qui est typique de nombreux polyamides. Le rilsan est extrêmement résistant aux chocs (même à de très basses températures), à l’abrasion, au vieillissement et aux agents atmosphériques. C’est l’unique polyamide qui peut être utilisé en cas de contact avec les aliments. Le rilsan a bien d’autres propriétés importantes : il est hautement résistant aux tractions et aux compressions, il est stable en atmosphère humide et sèche, il est résistant à l’usure dans des conditions poussiéreuses et difficiles, à la lumière, aux températures basses ou élevées. Il a un faible coefficient de frottement, un taux d’absorption de l’humidité plus bas que n’importe quel autre polyamide, et une bonne résistance aux produits chimiques.

Malgré toutes ses qualités supérieures et particulièrement sa fonction non-hygroscopique, le rilsan est utilisé de façon limitée à cause de son prix élevé. Il est utilisé principalement dans l’aéronautique, la marine, l’industrie automobile, les machines-outils, domaines qui reconnaissent ses caractéristiques mécaniques optimales quelques soient les conditions en matière de température ou d’humidité.